6 jours à Venise – Carnet de voyage

venise sketchbook

« Venise est une ville si extraordinaire qu’il n’est pas possible de s’en former une juste idée sans l’avoir vue… Toutes les villes du monde se ressemblent plus ou moins : celle-ci ne ressemble à aucune » – Carlo Goldoni

venise sketchbookvenise sketchbook

Fin août , Débarquer d’un avion pour embarquer illico presto sur un vaporetto, se précipiter côté fenêtre pour voir se profiler peu à peu la silhouette de la cité magique et attaquer la lagune cahin caha, dans un brouhaha de moteur et d’éclat de voix.

Jalouser les magnifiques bateaux taxis en bois qui nous dépassent à vive allure et seront LA avant nous.

Le ton est donné nous arrivons à Venise, la Sérénissime, la ville des amoureux, celle qu’on a la chance de retrouver telle qu’on l’a laissée 5, 10 ou 20 ans auparavant.

On pose les valises au Lido, on se retrouve, car cette fois, Venise se partage en famille, on s’installe et c’est parti pour 6 jours de découverte pour les uns et de retrouvailles pour les autres.

venise sketchbookvenise sketchbook

Bonheur chaque matin d’embarquer sur le vaporetto pour remonter le Grand Canal où Venise la fastueuse a ses quartiers, s’émerveiller infiniment du déploiement de façades de ses palais byzantins, gothiques ou renaissance, détailler les mosaïques, les loggias, lancer un regard furtif à travers une fenêtre ouverte pour voir un intérieur. S’arrêter au marché du Rialto, s’acheter quelques fruits pour se désaltérer, s’attarder devant les étals incroyables de poissons et crustacés, prendre son café en terrasse et écouter palabrer les commerçants venus faire une petite pause.

venise sketchbookvenise sketchbook

venise sketchbookvenise sketchbook

Puis se perdre un peu, beaucoup dans la Venise populaire, ses canaux de traverse, ses ruelles, ses placettes désertes, ses mini ponts d’où on peut admirer la dextérité du gondolier. Croiser un atelier de masques, de gravure… se poser.

venise sketchbookvenise sketchbook

Aller, une fois de plus admirer les somptueux plafonds du Tintoret à la Scuola San Rocco puis plonger dans l’art contemporain au Palazzo Grassi car ici passé et présent se conjuguent avec élégance. Découvrir au détour d’une rue une église perdue, un palazzo discret à visiter.

venise sketchbookvenise sketchbook

venise sketchbookvenise sketchbook

Flâner sur le Dorsoduro, tout en se délectant d’une glace dont seuls les italiens ont le secret, puis s’attabler un peu fatigués devant un spritz avant de déguster une assiette de spaghettis al nero di sepia.

venise sketchbookvenise sketchbook

S’échapper le temps d’une journée, pour aller voir la vie de toutes les couleurs à Burano. Se laisser séduire par le charme de ses maisons de pêcheurs, ses dentelières qui oeuvrent sur le pas de leur porte, puis d’un coup de vaporetto s’égayer dans la campagne de Torcello.

venise sketchbookvenise sketchbook

venise sketchbook  venise sketchbook

Enfin succomber au charme suranné du Lido, de ses villas liberty aux jardins fleuris, de ses hôtels mythiques, et ses plages aux cabines de bain colorées méticuleusement alignées.

venise sketchbookvenise sketchbook

 

Sri Lanka – Carnet de voyage

carte du sri lanka sketchbook carte

24 mars…, Quitter les tonalités grises de Paris la tête tournée vers un grand Ailleurs et traverser par les airs des frontières invisibles, Europe, Turquie, Irak, Bahrein, Dubaï pour atterir enfin 11 heures plus tard, un peu groggy, à Colombo.

Perdre ses repères européens, prendre contact avec l’effervescence joyeuse et bruyante de l’aéroport, la chaleur moite et poisseuse qui nous assaille dès la sortie et partir sur les routes accompagnés de notre chauffeur ; Connaître les premières frayeurs d’une conduite sans foi ni loi, le code de la route est approximatif et les routes élastiques. Ici les bas côtés ne comptent pas pour du beurre et nous sauvent la mise à maintes reprises. On ferme les yeux et on serre les fesses pour arriver quatre heures de route plus tard dans le centre du pays.

sketchbook dessin arika

sketchbook sri lanka portraits dessinssketchbook sri lanka fruits et legumes croquis

Se ressourcer de la fatigue accumulée dans une maison d’hôtes plantée en bordure de jungle, se laisser hypnotiser par cette nature luxuriante et généreuse, écouter le chant d’oiseaux inconnus, s’inquiéter de cris bizarres avant de partir à la découverte du coeur historique et culturel du pays. Parcourir à vélo Polonnaruwa et ses vestiges archéologiques grandioses, témoins de la richesse des arts et de l’architecture bouddhiques du XI siècle. Entreprendre l’ascension de l’énorme rocher de Sigiriya, refuge d’un roi parricide qui y fixa sa forteresse et contempler la vue renversante qui s’offre à nos yeux ; Méditer et déposer des offrandes devant les colonnes de bouddhas cachées dans les grottes du temple d’or de Dambulla.

sketchbook sri lanka demoiselle de sigiriyasketchbook sri lanka singes et rocher du lion

sketchbook sri lanka bouddha kandy

Au crépuscule, croiser la route d’un éléphant qui attend patiemment sur le bord de ne plus sentir de vibrations dans ses pattes pour traverser en toute sécurité

Mettre le cap sur Kandy haut lieu du bouddhisme cinghalais, dépositaire d’une incisive de bouddha ; se promener de longues heures dans le jardin botanique aux espèces multiples, essuyer une violente averse tropicale et s’amuser des écolières en uniforme qui vont bruyamment trouver refuge sous un immense arbre parasol.

sketchbook fleurs du sri lankasketchbook sri lanka jardin botanique de Kandy

sketchbook animaux du sri lankasketchbook elephants

Prendre un train brinquebalant pour rejoindre Colombo et regarder défiler villages, forêts, montagnes et cascades. Essayer de communiquer tant bien que mal avec nos compagnons de voyage qui attirent notre attention sur telle ou telle curiosité.

sketchbook sri lanka tuk tuksketchbook sri lanka voyage en train

gens du sri lanka sketchbookartisan du sri lanka sketchbook

Prendre ensuite la direction du sud, longer des kilomètres d’océan au soleil couchant et arriver épuisés à la maison Nil Manel.

S’enraciner pour quelques jours dans ce coin de paradis, écouter Monique nous raconter le tsunami et déguster la cuisine parfumée de Chanaka.

Découvrir avec Chanaka les secrets de la culture de la cannelle, de la fabrication du thé et la taille de la pierre de lune. Partir sur la lagune du Mangrove, se confronter au varan et au singe gris puis plus calmement partager un thé avec un jeune moine sur l’île monastère Kotdoowa Rajamaha Viharaya

dessins sketchbook sri lankasketchbook carnet de voyage sri lanka

Déambuler dans la vieille ville de Galle où flotte un air de vieille Europe avec ses rues pavées et ses maisons coloniales. Siroter une eau de coco fraîche sur une terrasse surplombant la mer.

Profiter d’une dernière promenade océane à l’ombre des palétuviers et songer déjà au retour.

Enfin, faire de sa valise une malle aux mille trésors en y enfermant quelques unes de ces odeurs, saveurs et couleurs qui nous ont enchantés.

sketchbook barques cinghalaisessketchbook galle au sri lanka

 dambulla sri lanka temple  daguba du temple de la dent

ocean indien sketchbook sri lanka   

         Ahungalla                                                 lagune du Mangrove

   sketchbook maison nil manel sri lanka

        Marché de Galle                                      Maison Nil Manel

Province du Centre – Kandy

Parution dans le dernier Côté Paris

PRESSE

A découvrir dans Coté Paris de ce mois, le très beau reportage consacré à l’appartement-bureau de la décoratrice Marianne Evennou dans le XIème arrondissement.

CADRE EN CARTON POUR MARIANNE EVENNOU

grand cadre en carton autour du miroir au dessus de la cheminée

Plaisir d’avoir contribué à la décoration de son “espace à projets” avec mes cadres en cartons et mes encadrements.

 

CADRE EN CARTON DANS COTE PARIS                MUR DE CADRES DANS COTE PARIS

petits cadres en carton noir et mur d’images

PARUTION DANS LA PRESSE DECO

Bonne lecture !!

 

Encadrer des estampes japonaises

encadrement d'une estampe japonaise

Fruit de la rencontre de l’art xylographique et d’un mouvement artistique d’inspiration bouddhiste (images du monde flottant ), l’estampe japonaise connait son apogée durant l’ère edo (du XVII au XIXème siècles). Elle représente d’une part des scènes de la vie quotidienne du quartier des plaisirs de Tokyo, des portraits de geishas, de courtisanes et d’autre part des paysages (les magnifiques estampes d’Hokusaï et Hiroshige)

Sous l’ère Meiji (XIXème), l’estampe évolue avec l’ouverture du Japon au monde occidental puis peu à peu se démode au profit de la photographie.

Elle renait avec le  mouvement Shin Hanga au XXème siècle et grâce à une forte demande des USA et de l’Europe et adopte un style plus moderne et d’esprit occidental.

estampe japonaise encadréebaguette laquée pour une estampe japonaise

La technique : 4 intervenants pour une oeuvre

Le dessinateur réalise un dessin au trait noir ou, au XXème siècle peint une aquarelle qu’il transmet au graveur et à l’imprimeur avec les indications de couleurs.

Le graveur grave un bloc de bois par couleur et un supplémentaire pour les traits de contour.

L’imprimeur met les couleurs sur les blocs et applique le papier successivement sur chaque bloc.

L’éditeur dont le rôle est de réunir et orchestrer le travail du dessinateur, du graveur et de l’imprimeur.

C’est le nom du dessinateur que l’histoire de l’art retient.

 

 


5 jours à Porto – Carnet de voyage

PORTO

20 juillet, quitter Paris sous une canicule exceptionnelle pour atterrir à Porto deux heures d’avion plus tard et trouver une fraicheur vivifiante non moins exceptionnelle pour la saison !

Dépatouiller quelques cafouillages de réservation d’hébergement pour mieux poser ses valises dans l’adorable Grande Hôtel de Paris. Jolis meubles anciens, photos de famille un peu partout,  jardinet coquet , on se sent à la maison et fin prêts à partir à la découverte de Porto la Baroque.

porto hotel de paris carnet de voyage HOTEL DE PARIS A PORTO PORTUGAL 

Découvrir  du haut de la torre dos clerigos, la ville qui s’étend sous nos yeux, une cascade de toits de tuiles rouge qui dégringole vers le fleuve, des rues étroites sinueuses et fort pentues, des façades parfois colorées mais plus souvent de granit, des églises aux décors surchargés de dorures  à l’intérieur et ornées, à l’extérieur, d’azulejos bleu azur qui donnent sa couleur à la ville. L’allure générale est surannée mais contrastée, les enseignes et  devantures rétro côtoient sans complexe  galeries d’art moderne et concept stores à la mode d’aujourd’hui.

 centre historique de porto carnet de voyage

l’incontournable boutique A vida portuguesa

art nouveau devanture PORTO EGLISE

église santo Ildefonso

carnet de voyage porto fondation serraves

fondation serraves porto porto carnet fondation

intérieur fondation servais jardin de la fondation serraves a porto

fondation et maison serralves – musée d’art moderne

S’échapper de la cité pour une marche sportive et ventilée de plusieurs kilomètres sur les rivages rocheux  de la côte et admirer au passage les sublimes piscines d’Alvaro Siza qui autorisent une baignade que nous refuse un océan déchainé et glacial. Faire une pose “gastronomique” et déguster (enfin..) les sardines grillées sur les trottoirs de Matosinhos.

plage de porto carnet de voyage 

 SARDINES GRILLEES PORTO porto gastronomie carnet de voyage

 Récupérer le lendemain en se laissant glisser le long du Douro le temps d’une croisière au rythme languissant pour admirer les vignobles en terrasses sur les rives verdoyantes.

carnet de voyage porto

vignobles

Prendre un dernier café accompagné de la traditionnelle pastéis de nata dans le pittoresque mercado do bolhao en se disant qu’on reviendra ….

MARCHE DE BOLHAO PORTO marché de bolhao porto

Montage Mariette – L’encadrement chic du XVIII siècle

Lavis Mariette
Hotel Meurice – Lavis Mariette Atelier B. Carette

Pierre-Jean Mariette est l’héritier d’une importante dynastie de graveurs et éditeurs d’estampes.

Il catalogue de nombreuses collections et réunit lui même l’une des plus importantes collections du XVIII ème siècle.

A l’instar des collectionneurs de cette époque, il s’est appliqué à monter ses oeuvres dans un style d’encadrement dit montage Mariette ou lavis Mariette.

Lavis mariette
Montage Mariette – Atelier B. Carette

La particularité de ce montage est l’utilisation de papier chiffon de couleur indigo,le tracé de traits d’encre brune de différentes épaisseurs pour marquer lumière et ombre portée, l’application d’un ruban de papier doré et d’une fine marge de papier blanc qui entoure l’image

Un cartouche portant le nom de l’artiste, parfois l’historique de l’oeuvre termine le tout.

Chic et sobre, ce type d’encadrement met en valeur aussi bien les sanguines que les dessins à l’encre noire et les gravures.

Lavis mariette Montage Mariette - bouchardon - Musee du Louvre Pierre Jean Mariette - lavis

Dessin de Sébastien Bourdon         Dessin d’Edme Bouchardon     Dessin de Pierre-Jean Mariette

Musee du Louvre                            Musée du Louvre                      Musée du Louvre

 

Echappée belle dans le Perche

manoir perche

Passer l’été dans un Paris déserté c’est aussi se donner la chance d’organiser au pied levé et sans prise de tête des petites parenthèses bucoliques dans les régions attenantes.

Aussitôt dit aussitôt fait, deux heures d’autoroute plus tard, on s’immerge avec bonheur dans la poésie de la campagne du Perche.

D’une île – Rémalard

Du vert, du jaune, des vergers et des forêts … on sillonne, sous l’oeil alangui des vaches  le pays des arbres, des manoirs et des villages au charme coquet et désuet. Maisons charmantes aux jardinets fleuris, petits murets et commerces surannés cohabitent avec de majestueuses demeures du XVème siècle, le temps semble s’être arrêté.

perche village village perche

la Perrière

manoir perche manoir perche

         Manoir de Courboyer                              Manoir de la Vove

Ici, la brocante est reine, et la chine l’activité première. Plaisir de dénicher les trésors d’antan chers à nos mémoires d’enfant, de laisser libre cours à nos imaginations pour détourner, recycler et donner un second souffle aux objets du passé, d’évoquer les intérieurs de nos grand-mères avec l’antiquaire du coin.

brocante 

Kaluka brocante – Mâle

13 août certes, mais seulement 15 petits degrés affichés au thermomètre et c’est avec joie que nous trouvons refuge dans la quiétude de la Maison d’Hector pour une halte chaleureuse et gourmande.

maison hôte perche

la Maison d’Hector